Que vérifier avant d’acheter un appartement dans une copropriété ?

Investir dans un bien immobilier permet de profiter d’une rentabilité intéressante. L’achat immobilier en copropriété constitue ainsi un investissement intéressant. Que vous projetiez d’y vivre ou de le mettre en location, vous devez prendre en compte certains points importants. Ceux-ci vous permettront de réaliser le bon investissement. Avec la loi ALUR, vous bénéficierez d’une certaine protection en imposant certaines obligations à celui qui vend.

Les documents obligatoires


En tant qu’acheteur, vous avez le droit d’exiger certains documents aux vendeurs avant de conclure l’achat d’un appartement en copropriété. Entre autres, le vendeur doit vous fournir les documents attestant tous les diagnostics immobiliers réalisés dans l’appartement. Vous pouvez également demander l’état financer de la copropriété. C’est un point important à prendre en compte. C’est un document important que le vendeur doit vous fournir. Ce document doit détailler l’utilisation du budget prévisionnel et les frais aux charges hors budget prévisionnel, ainsi que les impayés, les dettes du syndicat des copropriétaires et la valeur du fond travaux. Le propriétaire peut également vous fournir le carnet d’entretien afin d’avoir une idée des travaux déjà effectués sur la copropriété, avec les dates de réalisation. N’hésitez pas également à demander les règlements de la copropriété ainsi que l’état descriptif de division. 

Le montant des charges de copropriété et des frais spéciaux

C’est l’un des points de dépenses importants dans la gestion d’une copropriété. Les charges courantes peuvent être assez lourdes. Elles concernent entre autres les frais de fonctionnement, d’entretien et d’administration. Ces charges nécessitent un budget prédéfini. N’hésitez pas à demander au vendeur ou à l’agent immobilier de vous détailler les dépenses courantes de la copropriété durant les trois dernières années. Cela vous permettra de savoir si vous êtes aptes à faire face à ces charges régulièrement.

En plus des charges de copropriétés, vous devez également prendre conscience des frais spéciaux, tels que les travaux de rénovation ou d’amélioration. Ceux-ci doivent être définis lors des assemblées générales. Les frais sont répartis entre les copropriétaires. Des travaux de ravalement de façades peuvent coûter des milliers d’euros. Vous ne pourrez pas vous en décharger de votre part, qui sera défini en fonction des charges de copropriétés après l’achat appartement. En devenant propriétaire de la copropriété, il vous revient de les payer.

Les travaux votés récemment

En investissant dans une copropriété, ce sera à vous de financer les travaux qui doivent être réalisés prochainement. Vous devez être capable de faire face au paiement des différents frais de procédure d’achat appartement, tels que les frais de notaires et de financeur également les travaux récemment votés. Les copies des dernières assemblées de la copropriété vous permettront d’avoir toutes les informations dont vous aurez besoin. Adressez-vous au syndic de copropriété pour avoir ces documents. Vous pourrez également vérifier s’il n’y a pas d’abus dans ces frais.

Une construction préfabriquée ou modulaire, c’est quoi ?
Recherche de biens immobiliers à Nyon : trouver une agence de référence